шаблоны сайт визитка joomla
Скачать шаблоны Joomla 3.5 бесплатно
jeudi 15 novembre 2018
Photos: DR Source: koaci

Côte d'Ivoire / Après les menaces du gouvernement, la Coordisanté réagit, «Seule une AG peut suspendre la grève(…) elle continue jusqu'à vendredi»

Le gouvernement a dans une déclaration invité la Coordisanté à mettre fin, sans délai, à la grève et à revenir à la table des négociations, conformément au Protocole d’accord portant trêve sociale, avant de menacer de la réduction proportionnelle, à la suspension intégrale de la solde des grévistes.

La révocation des grévistes récalcitrants et des poursuites pénales à l’encontre des grévistes auteurs de violences et de voies de faits, sont envisagées par les autorités.

Joint ce jeudi par KOACI, le porte-parole de l’auditoire des syndicats réunis au sein de la Coordisanté, a indiqué que seule une Assemblée Générale (AG) pouvait décider de la suspension ou non de la grève, tout en invitant le gouvernement a joué la carte de l’apaisement.

« Nous ne faisons pas de bras de fer avec l’administration », souligné Boko Koua d’entrée, avant de poursuivre. 

« L’Assemblée Générale a décidé de poursuivre la grève. On tiendra une AG après la grève qui a débuté du lundi 5 et qui prendra fin le vendredi 9 novembre. Nous prenons acte de la déclaration du gouvernement. Nous allons l’examiner au cours de notre prochaine AG. Nous sommes en grève parce qu’ils n’ont pas trouvé de solutions à nos revendications. Nous sommes en période de crise et il faut aller dans le sens de l’apaisement. Nous allons poursuivre la grève. Seule l’AG peut décider de la suspendre ou de poursuivre. Nous sommes sur le terrain et la grève continue », a confié Mr Boko Koua.

Une Assemblée Générale de la Coordination de la Santé devrait se tenir samedi prochain au CHU de Yopougon afin d’adopter la conduite à tenir après les cinq jours de grève.

Donatien Kautcha


 

Lu 54 fois